Livraison offerte en France, Belgique et Suisse.

Un Arbre planté au Népal pour toute commande. En savoir plus

Bannière pour une collection de Kalimbas
Bannière Livre de Partitions pour Kalimba

Kalimba, Mbira, Sanza ou Sansula, quelles différences ?

Kalimba, Mbira, Sanza ou Sansula, quelles différences ?
Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

√Čcrit par Ambre Montespan - Mis √† jour le 16 sept. 2023

Sommaire :

    Vous avez entendu des appellations comme Mbira, Sanza, Kalimba ou encore Sansula pour désigner les Pianos à Pouces ? Vous vous demandez s'il s'agit du même Instrument ? Est-ce que des Différences existent véritablement entre tous ces noms ? S'agit-il juste de mots Distincts qui veulent tous dire la même chose ou bien une différence majeure est-elle présente ?

    √Čtant passionn√©e depuis plus de 10 ans par l'univers du Piano √† Doigts, j'ai eu l'opportunit√© de bien √©tudier son histoire, ses origines et m'apercevoir ainsi des petites ou grandes disparit√©s entre tous ces mod√®les. Par cons√©quent, je serai en capacit√© de r√©pondre √† toutes les interrogations que vous vous posez !

    Si le Mbira ou la Sanza sont des Instruments traditionnels africains datant de plus de 3 000 ans, le Kalimba remonte à 1954 et est considéré comme une version revisitée du Mbira. La Sansula, quant à elle, a été inventée en 2001 en ajoutant une membrane tendue et un cadre au Kalimba.

    Après avoir consulté cet article, vous apprendrez enfin quelles sont les Différences entre un Kalimba, un Mbira, une Sanza et une Sansula.

    Ainsi, vous serez en mesure de rapidement identifier tous ces Instruments et de déterminer quel est celui qu'il vous faut afin de vous épanouir par l'intermédiaire de la musique.

    Abordons tout de suite ensemble cet intéressant sujet !

    Les points communs entre tous les Pianos à Pouces

    Avant de commencer à énumérer chaque Instrument de Musique pour constater leurs différences, il convient de rapidement lister leurs similitudes dans le but de partir sur des bases solides.

    Trois Mbiras posés sur une table

    Qu'il s'agisse d'un Kalimba, d'un Mbira, d'une Sanza ou d'une Sansula, tous ces Instruments de Musique appartiennent à la famille des idiophones et plus particulièrement des lamellophones. Les idiophones, provenant du latin "Idio" voulant dire soi-même, sont des Instruments à percussion dont les sons, et donc les vibrations, sont produits uniquement par le corps de l'Instrument lui-même. Les lamellophones sont, eux, des idiophones constitués d'une ou plusieurs plaques ou lames dont une extrémité est fixe et l'autre est libre. Le joueur actionnant l'extrémité libre pour faire vibrer la lame et produire du son.

    Ces Instruments sont aussi tous composés d'une table d'harmonie. Il faut comprendre par là qu'une partie de l'Instrument est destinée à recevoir les vibrations des lames dans le but de les amplifier. Dans le cas de tous ces Pianos à Pouces, il s'agira d'un bloc de bois ou d'acrylique par lequel le joueur tient l'objet dans ses mains. Enfin, il convient d'ajouter également que tous ces Instruments très mélodiques se jouent avec les pouces ou doigts.

    Pour résumer, le Kalimba, le Mbira, la Sanza et la Sansula sont donc nécessairement des lamellophones qui se jouent avec les pouces et disposant d'une table d'harmonie pour développer une acoustique.

    Une femme assise en tailleur qui joue du Kalimba avec un coeur

    Le Mbira est-il vraiment différent du Kalimba ?

    Le Mbira est différent du Kalimba par rapport à ses origines ainsi qu’au travers de sa conception.

    Les origines du Mbira

    Il est assez difficile de dater pr√©cis√©ment l'invention du Mbira. Les premi√®res traces de cet Instrument remontent √† plus de 3 000 ans sur la c√īte ouest africaine. Le Mbira √©tait alors constitu√© de bois et de lames en bambou. Puis, il disparait pour finalement r√©apparaitre il y a environ 1300 ans en Afrique centrale et australe dans la vall√©e du Zamb√®ze qui rassemble les pays contemporains suivants : Zambie, Angola, Namibie, Botswana, Zimbabwe et Mozambique. L'instrument a donc relativement √©volu√©, car les lames en bambou ont laiss√© leur place √† des touches m√©talliques.

    L'Instrument devient ainsi populaire et notamment parmi les Shonas, un peuple africain surtout présent au Zimbabwe qui lui donne le nom de Mbira. Pendant plusieurs siècles, le Mbira est ensuite utilisé à des fins religieuses pour rentrer en communication avec les esprits. Il est tant employé par les griots pour contacter les défunts que les gardiens mystiques de la tribu. Il sert aussi à demander une météo particulière aux esprits et pour les célébrations festives comme des mariages. À l'heure actuelle, la popularité du Mbira augmente suite aux nombreux concerts qui recourent à cet Instrument de Musique.

    Un Mbira traditionnel avec des capsules

    La conception du Mbira

    Le Mbira diff√®re √©galement du Kalimba gr√Ęce √† sa conception. En effet, sur le Mbira, il existe g√©n√©ralement deux rang√©es de lames. Lames, dont la largeur augmente √† l'extr√©mit√© o√Ļ le joueur doit l'actionner avec les pouces. De plus, les notes de musique jou√©es par les lames ne sont pas organis√©es selon l'√©chelle diatonique comme le serait le Kalimba, mais accord√©es diff√©rement. Les sonorit√©s sont donc tr√®s diff√©rentes, typiquement africaines, et certaines notes de musique peuvent m√™me √™tre absentes d'une gamme, ce qui n'est pas concevable dans le monde musical occidental.

    En outre, les Mbiras sont parfois équipés sur leurs tables d'harmonie de résonateurs en métal qui sont en réalité des capsules de bouteille habituellement placées en bas. Cela permet à l'Instrumentiste ou aux Musiciens de créer un effet sonore appelé vibrato. À noter qu'il existe également des Mbira avec caisse de résonance qui sont construits à partir d'un calebasse.

    Ci-dessous, vous trouverez une vidéo d'un joueur de Mbira traditionnel :

    Quelles différences entre une Sanza et un Kalimba ?

    La Sanza, aussi appelée Senza, se trouve être un synonyme du Mbira. Il n'y a strictement aucune différence entre une Sanza et un Mbira si ce n'est l'individu qui choisit l'une ou l'autre des formulations. Certaines tribus africaines utilisant alors Mbira pour désigner un Piano à Pouces tandis qu'à quelques dizaines de kilomètres, une autre appellera le même Instrument Sanza.

    Et ce n'est pas tout, en réalité les Pianos à Pouces africains ont plus d'une centaine de noms différents comme "likembe", "mbila", "huru", "nhare", "matepeand njari", "okeme", "ubo" ou encore "gyilgo". En fonction donc de la région géographique et de l'ethnie, le même objet possède plusieurs noms.

    Publicité Kalimba rond

    Les distinctions du Kalimba par rapport aux autres Pianos à Doigts

    Comme nous venons de l'aborder avec la Sanza, il s'av√®re que le Kalimba √©tait √©galement un autre des noms donn√©s au Piano √† Pouces par les divers peuples d'Afrique. Toutefois, ce mot a maintenant une port√©e diff√©rente gr√Ęce √† l'ethnomusicologue Hugh Tracey.

    Parcourant l'Afrique, et plus particuli√®rement l'ancienne Rhod√©sie, dans les ann√©es 1930, Hugh Tracey a beaucoup √©t√© int√©ress√© par les Pianos √† Pouces. En 1954, il s'en inspira largement pour cr√©er une version occidentalis√©e de cet Instrument qu'il appela Kalimba, s'appropriant ainsi un des nombreux noms utilis√©s par les peuples autochtones d'Afrique. Dans cette version, le Kalimba n'a qu'une seule rang√©e de 15 lames plut√īt fines et r√©guli√®res. Le Piano √† Pouces est alors accord√© selon l'√©chelle diatonique en sol majeur. Il poss√®de une caisse de r√©sonance creuse avec un trou sur la face avant pour g√©n√©rer des effets vibratos et deux sur l'arri√®re pour des effets wah-wah. Il s'agit des principales diff√©rences avec le Mbira ou Sanza traditionnel.

    Visionnez ci-dessous le modèle d'Hugh Tracey :

    Le Kalimba d'Hugh Tracey a été un grand succès commercial. Plusieurs autres fabricants d'Instruments de Musique ont repris le modèle proposé par l’ethnomusicologue, à tel point que toutes les grandes sociétés proposent désormais des Pianos à Pouces qu'elles nomment Kalimba.

    Depuis, le Kalimba a encore évolué. Il comporte généralement 17 touches même si des modèles à 21 lames permettent d'augmenter les possibilités en termes de sonorités ont été développés. La table d'harmonie ou corps de l'Instrument peut être en bois d'acajou, mais également en verre acrylique transparent, beaucoup plus solide et résistant aux éléments extérieurs. Des Kalimbas électroniques, avec des microphones et même avec deux ou trois rangées de lamelles, pour obtenir un Instrument à échelle chromatique, ont par ailleurs fait leur apparition, favorisant encore plus la confusion parmi les joueurs entre Mbira et Kalimba.

    Afin de conclure, ce n'est pas r√©ellement une erreur que de nommer Kalimba un instrument traditionel originaire d'Afrique et Mbira la version revisit√©e par Hugh Tracey. Mais souvent, les habitu√©s des Pianos √† Pouces pr√©f√®rent plut√īt appeler Mbira ou Sanza les Instruments artisanaux et traditionnels venant d'Afrique et Kalimba, les mod√®les occidentalis√©s, descendants du Mbira ou Sanza, √† √©chelle diatonique (ou bien pentatonique et chromatique) qui ne sont clairement pas des Instruments ayant √©t√© fabriqu√©s directement en Afrique.

    Un enfant asiatique en train de jouer du Kalimba

    Kalimba ou Sansula, est-ce pareil ?

    Le Sansula est bel et bien un Instrument de Musique différent du Kalimba, du Mbira ou de la Sanza. Il a été inventé plus ou moins accidentellement en 2001 par Peter Hokema, créateur de la marque portant également le même nom.

    En jouant du Kalimba alors que l'Instrument était posé par-dessus un simple tambour sur cadre, Peter Hokema se rendit compte du potentiel de la combinaison des deux Instruments. Il créa à ce moment-là un hybride du Kalimba et du tambour en fixant le Kalimba sur la peau du tambour cerclé de bois. Cela permet ainsi de provoquer une résonance plus forte et de générer des effets sonores particuliers en faisant bouger l'ensemble.

    Une femme tenant un Sansula entre ses mains

    Il donna le nom de Sansula à ce nouvel Instrument. Ce nom provient de la combinaison de Sanza, que nous avons abordé précédemment, et de "ula" qui signifie petit. Sansula voulant dire donc petite Sanza.

    Vous trouverez une vidéo de présentation du Sansula par Peter Hokema lui-même juste en dessous :

    Voyagez en Afrique avec un Kalimba de qualité !

    Il est tout à fait normal pour tout nouveau musicien découvrant l'univers des Pianos à Pouces de ressentir une certaine confusion entre les termes Kalimba, Sanza, Mbira ou Sansula. En effet, la frontière peut être fine entre ses divers noms d'Instruments de Musique. Mais dorénavant, vous y voyez surement plus clair pour distinguer les Différences entre toutes ces appellations et vous pourrez sans nul doute ne plus faire d'erreur en les désignant et même éclairer vos proches et connaissances sur le sujet.

    Cependant, il s'av√®re que les Pianos √† Pouces restent encore des Instruments de Musique exotiques en Occident. Ils ne sont malheureusement pas aussi r√©pandus que la guitare, le piano ou la trompette. Par cons√©quent, trouver des Kalimbas de qualit√© n'est pas chose facile. C'est pour cela qu'Instruments du Monde, soci√©t√© 100% fran√ßaise, vous facilite la t√Ęche en vous proposant un Kalimba de 17 lames en forme toute mignonne de panda qui vous garantie un voyage sonore d'exception.

    Offrez-vous immédiatement ce superbe Kalimba en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Publicité Kalimba Instrument de Musique

    Vous √™tes un bricoleur du dimanche et vous avez toujours r√™v√© de cr√©er votre propre Piano √† Pouces ? Cela tombe bien, gr√Ęce √† notre tutoriel pour fabriquer son Kalimba, vous aurez alors √©tape par √©tape toutes les cl√©s pour r√©ussir √† construire votre Instrument de Musique Africain en DIY (Do It Yourself). Ou bien, regardez notre article d√©taill√© sur la Sanza.

    Partager :

    √Čcrire un commentaire

    Bannière pour une collection de Kalimbas
    Bannière Livre de Partitions pour Kalimba