Livraison offerte en France, Belgique et Suisse.

Un Arbre planté au Népal pour toute commande. En savoir plus

Quels sont les 7 Métaux du Bol Tibétain et leur Signification ?

Quels sont les 7 Métaux du Bol Tibétain et leur Signification ?
Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

Écrit par Ambre Montespan - Mis à jour le 10 sept. 2023

Sommaire :

    Vous avez entendu ou lu que les Bols Tibétains étaient fabriqués à partir de 7 Métaux ? Vous vous demandez de quels métaux il s'agit ? Pourquoi est-ce que cet Instrument de Musique est-il conçu de cette façon ? Qu'est-ce que cela Signifie dans la tradition Tibétaine ? Est-ce obligatoire de réaliser un Bol Chantant précisément avec l'aide ces Sept Métaux ?

    M'étant largement intéressée depuis pendant plus de 5 années aux diverses méthodes de fabrication des Bols Tibétains, j'ai naturellement été beaucoup intéressée par leur composition particuliÚre. En conséquence, je pourrais répondre à toutes les interrogations que vous vous posez autour des Métaux utilisés dans l'élaboration de cet Instrument.

    Les Bols TibĂ©tains sont traditionnellement fabriquĂ©s Ă  partir des 7 MĂ©taux suivants : Fer, Plomb, Argent, Or, Étain, Cuivre et Mercure qui correspondent, entre autres, au 7 chakras principaux du corps humain. Il est nĂ©anmoins possible d'en trouver dans d'autres alliages.

    En prenant connaissance des quelques lignes de cet article, vous apprendrez enfin :

    • Pourquoi les 7 MĂ©taux sont utilisĂ©s dans la fabrication des Bols TibĂ©tains
    • Quels sont ces sept MĂ©taux dans le dĂ©tail
    • Comment savoir si un Bol contient bien les 7 mĂ©taux et pas un autre alliage

    Ainsi, vous allez comprendre pourquoi selon la tradition tibétaine, il est important qu'un Bol Tibétain soit construit avec ces 7 MatiÚres et pas une autre.

    Explorons sur-le-champs les mystÚres liés à la fabrication des Bols Tibétains.

    Pourquoi les Bols Chantants sont conçus dans un alliage de Sept métaux ?

    Pour la plupart des novices en la matiÚre, il est surprenant de constater que les Bols Tibétains sont réalisés à partir d'une composition de 7 Métaux. Si l'argument de la tradition tibétain est souvent mis en avant, il apparait qu'il s'agit en réalité d'un sujet plus complexe.

    Une femme qui médite assise avec un Bol Chantant en métal dans une main

    La constitution du Bol Chantant intimement liée à la tradition tibétaine

    L'alliage de Sept MĂ©taux dans la conception des Bols Chantants est attribuĂ© Ă  la tradition tibĂ©taine et liĂ© Ă  la symbolique du chiffre 7. En effet, chacun des MĂ©taux qui est prĂ©sent dans l'Instrument correspond, sans trop rentrer dans les dĂ©tails, Ă  un des 7 chakras majeurs bien connus des pratiquants de yoga, aux 7 notes de Musique, aux 7 jours de la semaine et aussi aux 7 astres du systĂšme solaire qui sont observables Ă  l’Ɠil nu, Ă  savoir le soleil, la lune et 5 planĂštes. En combinant l'intĂ©gralitĂ© de ces MĂ©taux, il est obtenu un alliage qui, selon la croyance, donne des vertus thĂ©rapeutiques Ă  l'Instrument comme la rĂ©duction du stress et des insomnies, un soulagement des migraines ou encore un renforcement du systĂšme immunitaire.

    En conséquence, la plupart des vendeurs et fabricants de Bols Tibétains, qu'ils soient situés à Katmandou au Népal ou qu'il s'agisse d'une boutique sur Internet, invoquent trÚs souvent la tradition tibétaine pour justifier la présence de cet alliage dans l'Instrument. Les faits historiques et scientifiques apportent pourtant une réponse bien différente que nous allons aborder juste ci-aprÚs.

    Est-ce que les Bols Tibétains ont toujours été fabriqués à partir d'un mélange de Sept Métaux ?

    L'intégralité des éléments qui ont été recueillis à l'heure actuelle concernant ce sujet tendent à prouver que les Bols Tibétains fabriqués à partir de 7 Métaux est un phénomÚne relativement récent.

    Sur divers sites internet, voire dans des boutiques physiques mal renseignĂ©es, il est frĂ©quemment indiquĂ© que les Bols TibĂ©tains sont des objets datant de plusieurs millĂ©naires afin de donner une dimension traditionnelle, folklorique et antique Ă  cet Instrument. En rĂ©alitĂ©, c'est Ă  la fois vrai et faux. Vrai, car les Bols mĂ©talliques en forme de cloche renversĂ©e sont effectivement trĂšs anciens, mais faux, car les documents historiques de l'Ă©poque indiquent seulement que ces Bols Ă©taient utilisĂ©s dans un cadre culinaire ou religieux, les moines bouddhistes l'utilisant pour faire l’aumĂŽne ou recueillir des offrandes notamment, et non comme Instrument de Musique. En effet, en consultant l'intĂ©gralitĂ© des archives tibĂ©taines qui concernent la Musique, il n'est en aucun cas fait mention de Bols Chantants. Aucun rĂ©cit ou histoire de l'Ă©poque n'Ă©voque Ă©galement cet Instrument. De plus, des explorateurs et journalistes, comme Perceval London, qui se sont intĂ©ressĂ©s au dĂ©but du 20ᔉ siĂšcle tant Ă  la Musique tibĂ©taine qu'Ă  leur mĂ©decine traditionnelle, n'ont jamais fait mention de Bols Chantants. En revanche, il existait un Instrument ressemblant au Bol TibĂ©tain en Chine et au Japon. Cet Instrument s'appelait Dobachi ou Rin.

    Un homme les yeux fermés qui fait chanter un Bol Tibétain en Métal

    Les premiĂšres traces Ă©crites qui dĂ©crivent l'utilisation de Bols MĂ©talliques au Tibet spĂ©cifiquement conçus pour produire du son datent des annĂ©es 1960 au moment oĂč le tourisme Ă©tait en plein dĂ©veloppement. Il est donc fortement probable que les Bols en mĂ©tal traditionnellement utilisĂ©s pour la cuisine ou la religion aient Ă©tĂ© dĂ©tournĂ©s de leur usage principal pour ĂȘtre utilisĂ©s comme Instrument de Musique en les faisant chanter avec un maillet.

    Mais pour confirmer la chose, une Ă©quipe scientifique de l’universitĂ© d'Oxford dirigĂ©e par le Docteur Peter Northrup a analysĂ© en 2010 la composition de plus de 100 Bols mĂ©talliques pouvant ĂȘtre assimilĂ©s Ă  des Bols Chantants provenant de la rĂ©gion Himalayenne. Les dates de fabrication de tous ces Bols Ă©taient comprises entre le 16ᔉ et le 19ᔉ siĂšcle. Il s'avĂšre, aprĂšs une analyse mĂ©tallurgique, que la quasi-totalitĂ© de ces objets Ă©tait fabriquĂ© en bronze, Ă  savoir un alliage de cuivre et d'Ă©tain. Pour moins de 2% d'entre eux, des traces de fer ont Ă©galement Ă©tĂ© retrouvĂ©es, mais en aucun cas d'autres mĂ©taux.

    Ainsi, aprÚs évoqué l'ensemble de ces éléments, il est largement permis de douter du fait que la composition des Bols Chantants Tibétains en 7 Métaux soit une réelle tradition antique. Est-ce que cela veut dire que tous les Bols Chantants récents sont juste conçus en bronze ? Absolument pas, comme le prouve ce rapport d'analyse de Bols Tibétains relativement récents de l'université de Concordia datant du 30 mai 1995 que vous retrouverez juste ci-dessous :

    Rapport d'analyse métallurgique d'un Bol Tibétain

    Dans ce rapport, il est clairement mentionné que les Bols analysés sont bien composés de 7 métaux différents, avec une teneur trÚs élevée de plus de 99% pour le cuivre et l'étain. En conséquence, il est probable que depuis les années 1960, suite à l'engouement pour les touristes au sujet des Bols Tibétains, une légende se soit forgée autour de la composition de ces Bols et que certains artisans ont ajoutés dans leur alliage initial en bronze plusieurs autres métaux en quantité infime pour s'accorder à la légende.

    Pour conclure, bien qu'il ne soit pas possible d'affirmer cela avec certitude, les Bols TibĂ©tains qui ne semblaient pas ĂȘtre conçus pour la Musique se rĂ©vĂ©laient surement ĂȘtre fabriquĂ©s en bronze avant d'Ă©voluer dans une composition de Sept MĂ©taux Ă  partir des annĂ©es 1960.

     

    Une publicité pour un Bol Tibétain martelé à la main

     

    Quels sont les sept métaux qui composent un Bol Tibétain et quelles sont leurs Significations ?

    Maintenant que nous savons que les Bols Tibétains fabriqués à partir d'un alliage de 7 métaux existent bel et bien, regardons tout de suite dans les détails les différents métaux qui sont présents dans cet alliage et étudions au cas par cas quel est leur Sens selon la tradition Tibétaine.

    Le Fer

    Le Fer est le métal le plus couramment rencontré dans la vie quotidienne, principalement sous la forme d'alliage comme dans l'acier et la fonte. Dans le cadre d'un Bol Tibétain, le Fer est rattaché à Muladhara, le premier des 7 chakras majeurs, appelé également chakra racine, car il symbolise l'union entre l'esprit et la matiÚre. Ce métal est aussi associé au mardi, à la planÚte Mars, à la couleur rouge ainsi qu'à la note de Musique Do.

    L'Argent

    Métal précieux et malléable, l'Argent est utilisé depuis l'antiqué pour fabriquer de la monnaie. C'est son nom qui donnera l'expression "avoir de l'Argent". Ce métal est connecté au chakra sacré, nommé Swadhisthana, qui a pour fonction de réguler le potentiel créatif ainsi que l'énergie sexuelle. L'Argent est représenté par le lundi, la lune, la couleur orange et la note de Musique Ré.

    L'Or

    Depuis sa dĂ©couverte, l'Or a toujours eu une place dĂ©terminante dans les diffĂ©rentes civilisations grĂące Ă  sa raretĂ©. MĂ©tal noble et inaltĂ©rable, l'Or est symbolisĂ© par Manipura, le 3ᔉ chakra majeur qui est le chakra du plexus solaire qui se situe approximativement au niveau du nombril. Ce point Ă©nergĂ©tique influe sur la confiance en soi, le charisme ou encore le sens de l'organisation. L'Or est associĂ© au dimanche, bien Ă©videmment au soleil qui brille tel ce MĂ©tal, Ă  la couleur jaune et la note de Musique Mi.

    Un Bol Chantant posé sur une table avec des pierres à cÎté

    Le Cuivre

    Le Cuivre est un mĂ©tal qui a Ă©tĂ©, avec l'Or, le plus utilisĂ© dans l'antiquitĂ©, parce qu'il fait partie des rares matiĂšres qu'il est possible de trouver sous forme pure directement dans la nature. Il est donc naturellement prĂ©sent dans les Bols TibĂ©tains qui, eux aussi, datent de cette Ă©poque. Le chakra liĂ© est Cuivre se trouve ĂȘtre Anahata, le chakra cƓur qui gĂšre l'amour, la vitalitĂ© et la communion avec la nature. Il est rattachĂ© au vendredi, Ă  la planĂšte VĂ©nus, Ă  la couleur verte ainsi qu'Ă  la note de Musique Fa.

    Le Mercure

    Dans des conditions normales de tempĂ©rature et de pression, le Mercure pur se rĂ©vĂšle ĂȘtre un MĂ©tal liquide qui a longtemps Ă©tĂ© utilisĂ© dans la mĂ©decine avant d'ĂȘtre interdit en France Ă  cause de sa haute toxicitĂ©. Il a longtemps Ă©tĂ© appelĂ© Vif-argent avant que son nom ne change dĂ©finitivement en 1787. Le Mercure est raccordĂ© au chakra gorge qui se nomme Vishuddha, le chakra de vĂ©ritĂ©, de la sagesse et de l'esprit logique. Selon la croyance, le Mercure correspond au mercredi, Ă©videmment Ă  l'astre qui porte son nom, Ă  la couleur bleue et Ă  la note de Musique Sol.

    L'Étain

    Connu dĂšs la prĂ©histoire, l'Étain Ă©tait principalement utilisĂ© pour fabriquer le Bronze en le mĂ©langeant avec du Cuivre. Il s'agit ainsi, avec ce dernier, du principal composant des Bols Chantants. L'Étain est liĂ© Ă  Ajna, le chakra du 3ᔉ Ɠil qui reprĂ©sente, entre autres, l'esprit d'intuition et la sagesse d'un individu. Ce mĂ©tal est attachĂ© au jeudi, Ă  la planĂšte Jupiter, Ă  la couleur bleue et Ă  la Note de Musique La.

    Le Plomb

    Dernier de nos 7 MĂ©taux composant un Bol TibĂ©tain, le Plomb est un des MĂ©taux les plus connus et utilisĂ©s depuis l'antiquitĂ© grĂące Ă  son abondance Ă©levĂ©e et un point de fusion faible qui le rend facilement utilisable pour diverses applications. Il reste nĂ©anmoins toxique, dĂ©veloppant des maladies que l'on nomme saturnisme. LiĂ© au chakra coronal qui s'appelle Sahasrara, le Plomb se trouve ĂȘtre en consĂ©quence rattachĂ© Ă  l'illumination et la spiritualitĂ©. Il est associĂ© au samedi, Ă  la planĂšte Saturne, Ă  la couleur violette et enfin, Ă  la note de Musique Si.

    Un homme de dos qui tient un Bol Chantant

    Quelles sont les proportions de chacun des métaux présents dans le Bol ?

    Officiellement, les proportions de chacun des mĂ©taux prĂ©sents dans un Bol TibĂ©tain traditionnel sont jalousement gardĂ©es secrĂštes par les artisans qui le fabriquent et se transmettent de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration. Dans les faits et grĂące aux analyses mĂ©tallurgiques que nous avons Ă©voquĂ©es prĂ©cĂ©demment, il est maintenant bien connu que les Bols sont constituĂ©s au minimum de 99% de bronze dans des proportions approximatives de 77% de cuivre et 22% d'Ă©tain. Si d'autres mĂ©taux s'avĂšrent ĂȘtre prĂ©sents, ils y sont en quantitĂ© infime.

    Il est Ă  noter un fait intĂ©ressant. Selon les diverses Ă©tudes scientifiques sur la composition des Bols TibĂ©tains, cet alliage prĂ©cis de 77% Cuivre pour 22% d'Étain est un des Ă©lĂ©ments clĂ©s pour obtenir une belle sonoritĂ©. Ainsi, cette composition prĂ©cise ne varie que trĂšs faiblement parmi tous les exemplaires testĂ©s, ce qui tĂ©moigne d'un rĂ©el travail d'artisanat prĂ©cis par les artisans de l'Ă©poque.

    Une publicité pour un Bol Chantant en Cristal De Quartz

    Est-ce qu'un Bol Chantant TibĂ©tain peut ĂȘtre fabriquĂ© avec plus ou moins de mĂ©taux ?

    Comme nous l'avons dĂ©jĂ  abordĂ© prĂ©alablement, il est fort probable que les premiers Bols TibĂ©tains aient Ă©tĂ© conçus avec seulement deux mĂ©taux, Ă  savoir le Cuivre et l'Étain, qui restent une des bases pour fabriquer cet Instrument. Ensuite, rien n'empĂȘche d'ajouter un ou plusieurs autres MĂ©taux dans des quantitĂ©s trĂšs rĂ©duites.

    C'est ainsi qu'il est aujourd'hui possible de trouver des Bols TibĂ©tains de 3, 5, 7, 9 ou encore 13 MĂ©taux. Du Zinc, Nickel, Platine, Chrome ou ManganĂšse peuvent ĂȘtre rajoutĂ©s aux 7 initialement prĂ©sents. Selon les vendeurs de ce type de produits, les vertus thĂ©rapeutiques seraient encore plus accentuĂ©es en ajoutant toujours plus de MĂ©taux. En revanche, pour le cĂŽtĂ© traditionnel, cela reste difficilement justifiable, car si les 7 premiers mĂ©taux ont tous Ă©tĂ© dĂ©couverts durant l'antiquitĂ©, il a fallu attendre le Moyen Âge pour en porter le nombre Ă  12. À l'heure actuelle, 82 MĂ©taux distincts sont recensĂ©s, peut-ĂȘtre verrons-nous un Bol TibĂ©tain de 82 MĂ©taux dans quelques annĂ©es !

    Comment savoir si un Bol Chantant contient bien les 7 métaux attendus ?

    Autant ĂȘtre franc, cela va ĂȘtre compliquĂ©. Ce n'est pas pour rien si des Ă©tudes scientifiques avec des analyses mĂ©tallurgiques ont dĂ» ĂȘtre rĂ©alisĂ©es afin d'en savoir un peu plus sur les origines des Bols TibĂ©tains. Sans ces moyens technologiques poussĂ©s, il est en effet impossible de dĂ©terminer avec certitude de quoi est rĂ©ellement composĂ© votre Bol Chantant TibĂ©tain. Une analyse dans un laboratoire vous coĂ»tera facilement plusieurs centaines d'euros. Il existe Ă©galement des analyseurs de mĂ©taux, appelĂ©s spectromĂštre, mais qui sont souvent spĂ©cialisĂ©s dans les mĂ©taux prĂ©cieux et qui n'ont pas la prĂ©cision d'un laboratoire alors qu'il faut justement disposer d'une grande exactitude. Car hormis pour le Cuivre et l’Étain, tous les autres MĂ©taux sont en quantitĂ© infime. De plus, ces analyseurs coĂ»tent aussi plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d'euros. En consĂ©quence, ce n'est pas vraisemblablement une solution viable.

    Une femme entourée de plusieurs Bols Tibétains en Métal

    Comme il n'y a pas de rĂ©el moyen accessible Ă  tous afin de dĂ©terminer si un Bol Chantant est vraiment fabriquĂ© Ă  partir de 7 MĂ©taux, la seule option qui reste est la confiance. Il faut que vous ayez une certaine confiance en la personne ou la sociĂ©tĂ© avec laquelle vous comptez vous le procurer, car concrĂštement, vous ne pourrez pas le vĂ©rifier vous-mĂȘme. Il existe des professionnels qui se rendent parfois au NĂ©pal pour observer les mĂ©thodes de fabrication des Bols et prendre contact avec les artisans pour trouver les meilleurs produits. Mais mĂȘme si ce professionnel vient pour se renseigner et qu'il constate visuellement pendant sa prĂ©sence que 7 MĂ©taux sont utilisĂ©s dans la composition des Bols, rien ne prouve que les suivants seront fabriquĂ©s de la mĂȘme maniĂšre. Il n'est Ă©videmment pas concevable de surveiller la rĂ©alisation de tous les Bols Chantants. De plus, il n'existe actuellement aucun organisme officiel et sĂ©rieux qui se charge de certifier certains ateliers pour confirmer que ceux-ci utilisent bien les 7 MĂ©taux pour leurs Instruments. Par consĂ©quent, la confiance reste l'unique moyen.

    Est-ce que ces mĂ©taux peuvent ĂȘtre dangereux pour la santĂ© de l'Instrumentiste ?

    Quand il est évoqué les 7 Métaux présents dans un Bol Tibétain, l'aspect de dangerosité pour la santé est une interrogation qui revient souvent à cause de la présence du Plomb et du Mercure, les autres Métaux étant beaucoup moins problématiques du point de vue sanitaire. En effet, la toxicité du Plomb qui est officiellement un cancérigÚne probable depuis 2004 et provoquant le saturnisme ou celle du Mercure qui a notamment été interdit dans la fabrication des thermomÚtres et autres Instruments de mesure en France dÚs 1999, ne sont pas des éléments trÚs rassurants pour l'Instrumentiste.

    Un homme qui fait un massage sonore à une femme avec des Bols Tibétains en 7 Métaux

    Comme nous l'avons dĂ©jĂ  abordĂ©, tant le Plomb que le Mercure sont prĂ©sents dans des quantitĂ©s infimes, si bien qu'Ă  ce jour, aucune intoxication liĂ©e Ă  l'utilisation d'un Bol TibĂ©tain n'a Ă©tĂ© recensĂ©e. Par rapport aux autres MĂ©taux, si l'Or et l'Argent purs sont des matiĂšres dites anallergiques et qui ne provoquent donc pas d'allergie, ce n'est pas le cas des autres comme le Cuivre ou l’Étain. Ainsi, dans le cas oĂč vous savez que vous ĂȘtes allergique Ă  des MĂ©taux contenus dans le Bol Chantant ou que vous prĂ©sentez des rougeurs aprĂšs avoir manipulĂ© cet Instrument, il conviendra d'ĂȘtre vigilant et de consulter un professionnel de santĂ©.

    Dans tous les cas, dans l'hypothĂšse oĂč vous avez une rĂ©ticence ou une apprĂ©hension Ă  utiliser un Bol TibĂ©tain en 7 MĂ©taux, ne vous le procurez pas. Vous n'arriverez jamais Ă  vous dĂ©tendre et Ă  profiter Ă  100% des bĂ©nĂ©fices de cet Instrument si quelque part dans votre esprit, le risque d'une intoxication est prĂ©sent. Dans cette situation, il convient de privilĂ©gier deux options. La premiĂšre, pour rester sur un objet mĂ©tallique, offrez-vous un Bol Chantant en Bronze. Vous serez certain que celui-ci ne contiendra que du Cuivre et de l’Étain, ce qui enlĂšve le risque du Plomb et du Mercure qui est le plus problĂ©matique. Si vraiment, vous ne voulez plus de Bol en MĂ©tal, alors optez pour un exemplaire en cristal de quartz. ComposĂ© Ă  99,9% de cette matiĂšre, vous serez certain d'Ă©viter un problĂšme allergique ou toxique tout en possĂ©dant un Instrument zen par excellence.

     Un homme barbu qui médite avec un Bol Chantant en quartz

    La richesse sonore des Bols en 7 MĂ©taux est-elle meilleure ?

    Un argument qui est souvent mentionnĂ© en faveur des Bols Chantants en 7 MĂ©taux est qu'ils possĂ©deraient des sonoritĂ©s plus riches que leurs homologues fabriquĂ©s avec moins de composĂ©s. Les quelques rares Ă©tudes qui concernent la sonoritĂ© de ces Instruments ont mis l'accent sur le fait que les sons Ă©taient surtout liĂ©s au rapport Cuivre / Étain plutĂŽt que de l'ajout d'autres MĂ©taux en quantitĂ© infime.

    D'aprÚs mon expérience, cela dépend généralement des individus et de leur sensibilité en la matiÚre. J'ai vu autant de personnes qui étaient convaincues que leur Bol en 7 Métaux étaient plus harmonieux qu'un autre en Bronze que de son contraire. Personnellement, je vous conseillerai de vous fier à votre instinct et je vous garantis qu'il est parfaitement possible de profiter de tous les bienfaits de cet Instrument ou d'arriver à méditer avec, qu'il soit en 7 Métaux, en Bronze, en Laiton ou encore en cristal de quartz. Trouvez-vous plutÎt le Bol Chantant qui vous convient et qui est adapté spécifiquement pour vous et l'utilisation que vous comptez en faire !

     

    Une publicité pour un Bol Tibétaine en Bronze

     

    Est-ce que les Bols TibĂ©tains peuvent ĂȘtre fabriquĂ©s Ă  partir de mĂ©tal provenant de mĂ©tĂ©orites ?

    Cela peut paraßtre surprenant la premiÚre fois que ce détail est évoqué, mais si vous avez l'occasion de parler avec des vendeurs de Bols Tibétains à Katmandou au Népal, vous allez immanquablement tomber sur un qui vous affirmera que son Bol a été fabriqué à partir des restes d'une météorite tombée dans l'Himalaya comme le veut la tradition tibétaine. Le Bol Chantant serait alors lié au cosmos, aux étoiles et à bien plus. Est-ce possible ? Oui, mais trÚs improbable.

    Comme nous l'avons abordĂ© prĂ©cĂ©demment, moins de 2% des Bols TibĂ©tains anciens analysĂ©s par l'universitĂ© d'Oxford contenait du Fer. Or, les scientifiques savent trĂšs bien maintenant quels MĂ©taux sont contenus dans les mĂ©tĂ©orites. La rĂ©ponse est simple : quasi exclusivement du Fer et du Nickel ainsi qu'un peu de Cobalt. Il est donc tout Ă  fait possible qu'une mĂ©tĂ©orite se soit Ă©crasĂ©e dans l'Himalaya, puis qu'un artisan ait dĂ©cidĂ© d'ajouter un peu du MĂ©tal de cette mĂ©tĂ©orite dans la fabrication de son Bol TibĂ©tain. Mais rappelons tout de mĂȘme que lorsqu'il y a du Fer dans l'Instrument, celui-ci est en quantitĂ© trĂšs rĂ©duite de moins de 1%. Il peut alors ĂȘtre intĂ©ressant de demander au vendeur quelle est la proportion de mĂ©tal issu de mĂ©tĂ©orite dans son Bol TibĂ©tain pour vĂ©rifier son honnĂȘtetĂ©.

    De plus, il est surprenant qu'aucune trace de Nickel ou de Cobalt n'ait Ă©tĂ© dĂ©couverte tandis que les mĂ©tĂ©orites ferreuses en contiennent. Sachant que moins de 2% des Bols de l'Ă©poque contenaient du Fer, il ne semble pas si Ă©vident d'affirmer qu'il s'agit d'une tradition tibĂ©taine. En revanche, ce qui s'avĂšre ĂȘtre certain, c'est que cela ajoute une belle dimension folklorique au Bol TibĂ©tain et un fabuleux argument de vente pour celui qui veut bien y croire. À vous de dĂ©cider si cette histoire se trouve ĂȘtre trop belle pour ĂȘtre vraie ou non.

    Un Bol Tibétain posé sur des cailloux avec un maillet en bois

    Fournissez-vous en Bol Tibétain auprÚs d'une boutique de confiance

    Il reste parfaitement normal de souhaiter s'informer sur la mystĂ©rieuse composition des Bols TibĂ©tains en 7 MĂ©taux ainsi que leur Signification, surtout lorsque plusieurs informations contradictoires sont entendues. DorĂ©navant, vous avez une bonne idĂ©e des diverses compositions des Bols Chantants et vous avez pu constater qu'il y a un doute lĂ©gitime sur le fait que cet Instrument soit depuis toujours fabriquĂ© Ă  partir de sept MĂ©taux. Bien qu'il ne soit pas possible de confirmer quoi que ce soit avec certitude, certaines croyances ou superstitions ont peut-ĂȘtre Ă©tĂ© mises Ă  mal dans cet article, mais il reste toujours prĂ©fĂ©rable d'ĂȘtre le plus transparent et honnĂȘte possible. Cela n'enlĂšve en rien la capacitĂ© de dĂ©tente, d'apaisement et de relaxation des Bols TibĂ©tains Chantants.

    Toutefois, trouver un fournisseur de confiance en Bols Chantants n'est pas une chose facile tant l'offre est devenue grande sur Internet. Les professionnels peu scrupuleux qui n'hésitent pas à mentir ou en rajouter sur les origines de cet Instrument sont devenus trÚs nombreux. Avec ce genre de vendeurs, il est largement permis de douter de la composition en 7 Métaux des Bols qu'ils proposent. Par conséquent, il est recommandé de porter votre choix sur la boutique d'Instruments du Monde qui propose un large choix de Bols Chantants en étant totalement transparent sur leur composition. Comme avec ce Bol Chantant en 7 Métaux dédié à la guérison.

    Tournez-vous vers une boutique de confiance et offrez-vous ce Bol Chantant en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Une publicité pour un Bol Chantant pour la Guérison

    Saviez-vous qu'il était possible de Soigner avec un Bol Tibétain ? Certes, il ne faut pas s'attendre à des miracles, mais vous serez en mesure en guérir, traiter et d'accompagner certaines maladies afin de vous soulager en apprenant comment utiliser cet Instrument de Musique dans une démarche thérapeutique.

    Partager :

    8 commentaires

    Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

    Instruments du Monde

    7 sept. 2023

    Bonjour Dolma,

    Nous dĂ©veloppons plus cette idĂ©e dans l’article suivant :

    https://instruments-du-monde.com/blogs/bol-tibetain/bol-tibetain-origine

    Nous vous invitons Ă  le lire.

    Cordialement

    Dolma Bellemer

    6 sept. 2023

    Bonjour
    Depuis 11 ans, je vais au Laddhak oĂč je vis dans une famille , Ă  l’ombre d’un monastĂšre . La 1ere annĂ©e, j etais partie avec l’idĂ©e que ,oui, les bols etaient partout dans le bouddhisme tibĂ©tain. Et non, je me suis aperçue que cette idĂ©e Ă©tait occidentale, je n’ai jamais vu un bol dans une famille, je n’en ai jamais vu dans les monastĂšres. D’ailleurs, les Lamas rigolent de cette idĂ©e saugrenue . Comme je n’ai jamais vu un Lama entrain de mĂ©diter, par contre ils Ă©tudient les textes. Et dans les familles, ils n ont jamais mĂ©ditĂ© , quand ils ont un moment de libre, ils dorment, ou ,Ă  prĂ©sent, sont sur leur tĂ©lĂ©phone. Le Bouddhisme tibĂ©tain n est pas ce que les occidentaux imaginent!!!!

    Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

    Instruments du Monde

    14 mars 2023

    Bonjour Aymeric,

    Votre scepticisme se comprend parfaitement Ă©tant donnĂ© les analyses de Bols TibĂ©tains antiques que nous exposons dans cet article. Concernant la dangerositĂ© de travailler avec les mĂ©taux que sont le plomb et le mercure, je ne suis convaincue que les ouvriers soient rĂ©ellement informĂ©s de leurs potentiels effets nĂ©fastes. Les propriĂ©taires des fabriques non plus d’ailleurs. Je vous invite Ă  lire cet article qui vous montre les conditions de rĂ©alisation de cet Instrument de Musique dans un atelier traditionnel, le moins que l’on puisse dire, c’est que les normes de sĂ©curitĂ© qui seraient appliquĂ©es en France sont loin d’ĂȘtre prĂ©sentes :

    https://instruments-du-monde.com/blogs/bol-tibetain/bol-tibetain-fabriquer

    S’agissant du rapport de l’universitĂ© de Concordia, cela provient d’un forum de discussion anglais au sujet des Bols Chantants. Je dois vous avouer que je n’ai pas poussĂ© le vice Ă  contacter cette universitĂ© canadienne pour demander une authentification de cette analyse.

    Enfin, les artisans se gardent bien de montrer comment ils fabriquent la galette de 7 mĂ©taux. Ils revendiquent un secret professionnel qui se transmet de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration et je n’ai malheureusement pas pu assister Ă  la fonte du mĂ©tal. La seule option consiste Ă  effectuer une analyse mĂ©tallurgique des Bols une fois celui-ci terminĂ©, mais celle-ci est relativement onĂ©reuse.

    Cela dit, que le Bol TibĂ©tain soit rĂ©alisĂ© en 7 mĂ©taux ou non, ses vertus et bienfaits sont bien prĂ©sents, ce qui reste l’aspect le plus important de mon point de vue.

    Cordialement

    aymeric

    13 mars 2023

    Bonjour Ambre. Merci infiniment pour cet excellent article qui m’aide à y voir un peu plus clair.

    Je reste pour ma part assez sceptique sur le fait que les bols comportent bien 7 métaux (en particulier, je vois difficilement un artisan se risquer à travailler du plomb et du mercure
 juste pour sa propre santé).

    J’ai donc 2 questions:
    - pouvez-vous m’indiquer d’oĂč provient l’analyse du bol de l’universitĂ© de Concordia que vous prĂ©sentez?
    - avez-vous vous mĂȘme vu de vos propres yeux des artisans mettre ses 7 mĂ©taux dans la fabrication d’un bol?

    Merci de vos réponses et, surtout, de ce vraiment trÚs bon article :-)

    Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

    Instruments du Monde

    3 févr. 2023

    Bonjour Cyril,

    Nous répondons à votre question dans notre article qui traite de la fabrication des Bols Chantants à cette adresse :

    https://instruments-du-monde.com/blogs/bol-tibetain/bol-tibetain-fabriquer

    Les mĂ©taux sont normalement ajoutĂ©s en fonction de leur point de fusion croissant. Ainsi, l’étain et le plomb qui fondent vers 300° sont intĂ©grĂ©s en premier, tandis que le fer sera le dernier, car il prendra une forme liquide vers 1500°. NĂ©anmoins, rien n’empĂȘche un artisan de changer cet ordre au dernier moment. Ces derniers communiquent trĂšs peu Ă  ce sujet.

    Cordialement

    hemmer cyril

    2 févr. 2023

    Bonjour
    Une question sur la forge de la galette avec les 7 mĂ©taux: sont-ils mĂ©langĂ©s tous ensembles ou il y a-t-il un ordre du type Fer puis argent, puis cuivre
?C’est important pour mes recherches sur le nombre 9 et sa puissance( 432Mhz=4+3+2=9).

    Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

    Instruments du Monde

    9 oct. 2022

    Bonjour France-Anne,

    Merci pour votre agréable commentaire.

    Cordialement

    France-Anne HUARD

    8 oct. 2022

    Un grand merci pour cet article trĂšs trĂšs intĂ©ressant , vraiment , clair et objectif, bref, je vais m’en faire un tableau rĂ©sumĂ© que je mettrai dans mon livre sur les bols 😊

    Écrire un commentaire