• LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE, BELGIQUE ET SUISSE
  • POUR TOUTE COMMANDE = UN ARBRE PLANTÉ AU NÉPAL
Quels sont les 7 Métaux du Bol Tibétain et leur Signification ?

Bol Tibétain -

QUELS SONT LES 7 MÉTAUX DU BOL TIBÉTAIN ET LEUR SIGNIFICATION ?

Vous avez entendu ou lu que les Bols Tibétains étaient fabriqués à partir de 7 Métaux ? Vous vous demandez de quels métaux il s'agit ? Pourquoi est-ce que cet Instrument de Musique est-il conçu de cette façon ? Qu'est-ce que cela Signifie dans la tradition Tibétaine ? Est-ce obligatoire de réaliser un Bol Chantant précisément avec l'aide ces Sept Métaux ?

M'étant largement intéressée depuis pendant plus de 5 années aux diverses méthodes de fabrication des Bols Tibétains, j'ai naturellement été beaucoup intéressée par leur composition particulière. En conséquence, je pourrais répondre à toutes les interrogations que vous vous posez autour des Métaux utilisés dans l'élaboration de cet Instrument.

Les Bols Tibétains sont traditionnellement fabriqués à partir des 7 Métaux suivants : Fer, Plomb, Argent, Or, Étain, Cuivre et Mercure qui correspondent, entre autres, au 7 chakras principaux du corps humain. Il est néanmoins possible d'en trouver dans d'autres alliages.

En prenant connaissance des quelques lignes de cet article, vous apprendrez enfin :

  • Pourquoi les 7 Métaux sont utilisés dans la fabrication des Bols Tibétains
  • Quels sont ces sept Métaux dans le détail
  • Comment savoir si un Bol contient bien les 7 métaux et pas un autre alliage

Ainsi, vous allez comprendre pourquoi selon la tradition tibétaine, il est important qu'un Bol Tibétain soit construit avec ces 7 Matières et pas une autre.

Explorons sur-le-champs les mystères liés à la fabrication des Bols Tibétains.

Pourquoi les Bols Chantants sont conçus dans un alliage de Sept métaux ?

Pour la plupart des novices en la matière, il est surprenant de constater que les Bols Tibétains sont réalisés à partir d'une composition de 7 Métaux. Si l'argument de la tradition tibétain est souvent mis en avant, il apparait qu'il s'agit en réalité d'un sujet plus complexe.

Une femme qui médite assis avec un Bol Chantant en métal dans une main

La constitution du Bol Chantant intimement liée à la tradition tibétaine

L'alliage de Sept Métaux dans la conception des Bols Chantants est attribué à la tradition tibétaine et lié à la symbolique du chiffre 7. En effet, chacun des Métaux qui est présent dans l'Instrument correspond, sans trop rentrer dans les détails, à un des 7 chakras majeurs bien connus des pratiquants de yoga, aux 7 notes de Musique, aux 7 jours de la semaine et aussi aux 7 astres du système solaire qui sont observables à l’œil nu, à savoir le soleil, la lune et 5 planètes. En combinant l'intégralité de ces Métaux, il est obtenu un alliage qui, selon la croyance, donne des vertus thérapeutiques à l'Instrument comme la réduction du stress et des insomnies, un soulagement des migraines ou encore un renforcement du système immunitaire.

En conséquence, la plupart des vendeurs et fabricants de Bols Tibétains, qu'ils soient situés à Katmandou au Népal ou qu'il s'agisse d'une boutique sur Internet, invoquent très souvent la tradition tibétaine pour justifier la présence de cet alliage dans l'Instrument. Les faits historiques et scientifiques apportent pourtant une réponse bien différente que nous allons aborder juste ci-après.

Est-ce que les Bols Tibétains ont toujours été fabriqués à partir d'un mélange de Sept Métaux ?

L'intégralité des éléments qui ont été recueillis à l'heure actuelle concernant ce sujet tendent à prouver que les Bols Tibétains fabriqués à partir de 7 Métaux est un phénomène relativement récent.

Sur divers sites internet, voire dans des boutiques physiques mal renseignées, il est fréquemment indiqué que les Bols Tibétains sont des objets datant de plusieurs millénaires afin de donner une dimension traditionnelle, folklorique et antique à cet Instrument. En réalité, c'est à la fois vrai et faux. Vrai, car les Bols métalliques en forme de cloche renversée sont effectivement très anciens, mais faux, car les documents historiques de l'époque indiquent seulement que ces Bols étaient utilisés dans un cadre culinaire ou religieux, les moines bouddhistes l'utilisant pour faire l’aumône ou recueillir des offrandes notamment, et non comme Instrument de Musique. En effet, en consultant l'intégralité des archives tibétaines qui concernent la Musique, il n'est en aucun cas fait mention de Bols Chantants. Aucun récit ou histoire de l'époque n'évoque également cet Instrument. De plus, des explorateurs et journalistes, comme Perceval London, qui se sont intéressés au début du 20ᵉ siècle tant à la Musique tibétaine qu'à leur médecine traditionnelle, n'ont jamais fait mention de Bols Chantants. En revanche, il existait un Instrument ressemblant au Bol Tibétain en Chine et au Japon. Cet Instrument s'appelait Dobachi ou Rin.

Un homme les yeux fermés qui fait chanter un Bol Tibétain en Métal

Les premières traces écrites qui décrivent l'utilisation de Bols Métalliques au Tibet spécifiquement conçus pour produire du son datent des années 1960 au moment où le tourisme était en plein développement. Il est donc fortement probable que les Bols en métal traditionnellement utilisés pour la cuisine ou la religion aient été détournés de leur usage principal pour être utilisés comme Instrument de Musique en les faisant chanter avec un maillet.

Mais pour confirmer la chose, une équipe scientifique de l’université d'Oxford dirigée par le Docteur Peter Northrup a analysé en 2010 la composition de plus de 100 Bols métalliques pouvant être assimilés à des Bols Chantants provenant de la région Himalayenne. La date de fabrication de tous ces Bols étaient compris entre le 16ᵉ et le 19ᵉ siècle. Il s'avère, après une analyse métallurgique, que la quasi-totalité de ces objets étaient fabriqués en bronze, à savoir un alliage de cuivre et d'étain. Pour moins de 2% d'entre eux, des traces de fer ont également été retrouvés, mais en aucun cas d'autres métaux.

Ainsi, après évoqué l'ensemble de ces éléments, il est largement permis de douter du fait que la composition des Bols Chantants Tibétains en 7 Métaux soit une réelle tradition antique. Est-ce que cela veut dire que tous les Bols Chantants récents sont juste conçus en bronze ? Absolument pas, comme le prouve ce rapport d'analyse de Bols Tibétains relativement récents de l'université de Concordia datant du 30 mai 1995 que vous retrouverez juste ci-dessous :

Rapport d'analyse métallurgique d'un Bol Tibétain

Dans ce rapport, il est clairement mentionné que les Bols analysés sont bien composés de 7 métaux différents, avec une teneur très élevée de plus de 99% pour le cuivre et l'étain. En conséquence, il est probable que depuis les années 1960, suite à l'engouement pour les touristes au sujet des Bols Tibétains, une légende se soit forgée autour de la composition de ces Bols et que certains artisans ont ajoutés dans leur alliage initial en bronze plusieurs autres métaux en quantité infime pour s'accorder à la légende.

Pour conclure, bien qu'il ne soit pas possible d'affirmer cela avec certitude, les Bols Tibétains qui ne semblaient pas être conçus pour la Musique se révélaient surement être fabriqués en bronze avant d'évoluer dans une composition de Sept Métaux à partir des années 1960.

 Une publiclité pour un Bol Tibétain martelé à la main

Quels sont les sept métaux qui composent un Bol Tibétain et quelles sont leurs Significations ?

Maintenant que nous savons que les Bols Tibétains fabriqués à partir d'un alliage de 7 métaux existent bel et bien, regardons tout de suite dans les détails les différents métaux qui sont présents dans cet alliage et étudions au cas par cas quel est leur Sens selon la tradition Tibétaine.

Le Fer

Le Fer est le métal le plus couramment rencontré dans la vie quotidienne, principalement sous la forme d'alliage comme dans l'acier et la fonte. Dans le cadre d'un Bol Tibétain, le Fer est rattaché à Muladhara, le premier des 7 chakras majeurs, appelé également chakra racine, car il symbolise l'union entre l'esprit et la matière. Ce métal est aussi associé au mardi, à la planète Mars, à la couleur rouge ainsi qu'à la note de Musique Do.

L'Argent

Métal précieux et malléable, l'Argent est utilisé depuis l'antiqué pour fabriquer de la monnaie. C'est son nom qui donnera l'expression "avoir de l'Argent". Ce métal est connecté au chakra sacré, nommé Swadhisthana, qui a pour fonction de réguler le potentiel créatif ainsi que l'énergie sexuelle. L'Argent est représenté par le lundi, la lune, la couleur orange et la note de Musique Ré.

L'Or

Depuis sa découverte, l'Or a toujours eu une place déterminante dans les différentes civilisations de par sa rareté. Métal noble et inaltérable, l'Or est symbolisé par Manipura, le 3ᵉ chakra majeur qui est le chakra du plexus solaire qui se situe approximativement au niveau du nombril. Ce point énergétique influe sur la confiance en soi, le charisme ou encore le sens de l'organisation. L'Or est associé au dimanche, bien évidemment au soleil qui brille tel ce Métal, à la couleur jaune et la note de Musique Mi.

Un Bol Chantant posé sur une table avec des pierre à côté

Le Cuivre

Le Cuivre est un métal qui a été, avec l'Or, le plus utilisé dans l'antiquité, parce qu'il fait partie des rares matières qu'il est possible de trouver sous forme pure directement dans la nature. Il est donc naturellement présent dans les Bols Tibétains qui, eux aussi, datent de cette époque. Le chakra lié est Cuivre se trouve être Anahata, le chakra cœur qui gère l'amour, la vitalité et la communion avec la nature. Il est rattaché au vendredi, à la planète Vénus, à la couleur verte ainsi qu'à la note de Musique Fa.

Le Mercure

Dans des conditions normales de température et de pression, le Mercure pur se révèle être un Métal liquide qui a longtemps été utilisé dans la médecine avant d'être interdit en France à cause de sa haute toxicité. Il a longtemps été appelé Vif-argent avant que son nom ne change définitivement en 1787. Le Mercure est raccordé au chakra gorge qui se nomme Vishuddha, le chakra de vérité, de la sagesse et de l'esprit logique. Selon la croyance, le Mercure correspond au mercredi, évidemment à l'astre qui porte son nom, à la couleur bleue et à la note de Musique Sol.

L'Étain

Connu dès la préhistoire, l'Étain était principalement utilisé pour fabriquer le Bronze en le mélangeant avec du Cuivre. Il s'agit ainsi, avec ce dernier, du principal composant des Bols Chantants. L'Étain est lié à Ajna, le chakra du 3ᵉ œil qui représente, entre autres, l'esprit d'intuition et la sagesse d'un individu. Ce métal est attaché au jeudi, à la planète Jupiter, à la couleur bleue et à la Note de Musique La.

Le Plomb

Dernier de nos 7 Métaux composant un Bol Tibétain, le Plomb est un des Métaux les plus connus et utilisés depuis l'antiquité grâce à son abondance élevée et un point de fusion faible qui le rend facilement utilisable pour diverses applications. Il reste néanmoins toxique, développant des maladies que l'on nomme saturnisme. Lié au chakra coronal qui s'appelle Sahasrara, le Plomb se trouve être en conséquence rattaché à l'illumination et la spiritualité. Il est associé au samedi, à la planète Saturne, à la couleur violette et enfin, à la note de Musique Si.

 Un homme de dos qui tient un Bol Chantant

Quelles sont les proportions de chacun des métaux présents dans le Bol ?

Officiellement, les proportions de chacun des métaux présents dans un Bol Tibétain traditionnel sont jalousement gardées secrètes par les artisans qui le fabriquent et se transmettent de génération en génération. Dans les faits et grâce aux analyses métallurgiques que nous avons évoquées précédemment, il est maintenant bien connu que les Bols sont constitués au minimum de 99% de bronze dans des proportions approximatives de 77% de cuivre et 22% d'étain. Si d'autres métaux s'avèrent être présents, ils y sont en quantité infime.

Il est à noter un fait intéressant. Selon les diverses études scientifiques sur la composition des Bols Tibétains, cet alliage précis de 77% Cuivre pour 22% d'Étain est un des éléments clés pour obtenir une belle sonorité. Ainsi, cette composition précise ne varie que très faiblement parmi tous les exemplaires testés ce qui témoigne d'un réel travail d'artisanat précis par les artisans de l'époque.

Une publicité pour un Bol Chantant en Cristal De Quartz

Est-ce qu'un Bol Chantant Tibétain peut être fabriqué avec plus ou moins de métaux ?

Comme nous l'avons déjà abordé préalablement, il est fort probable que les premiers Bols Tibétains aient été conçus avec seulement deux métaux, à savoir le Cuivre et l'Étain, qui restent une des bases pour fabriquer cet Instrument. Ensuite, rien n'empêche d'ajouter un ou plusieurs autres Métaux dans des quantités très réduites.

C'est ainsi qu'il est aujourd'hui possible de trouver des Bols Tibétains de 3, 5, 7, 9 ou encore 13 Métaux. Du Zinc, Nickel, Platine, Chrome ou Manganèse peuvent être rajoutés aux 7 initialement présents. Selon les vendeurs de ce type de produits, les vertus thérapeutiques seraient encore plus accentuées en ajoutant toujours plus de Métaux. En revanche, pour le côté traditionnel, cela reste difficilement justifiable, car si les 7 premiers métaux ont tous été découverts durant l'antiquité, il a fallu attendre le moyen-âge pour en porter le nombre à 12. À l'heure actuelle, 82 Métaux distincts sont recensés, peut-être verrons-nous un Bol Tibétain de 82 Métaux dans quelques années !

Comment savoir si un Bol Chantant contient bien les 7 métaux attendus ?

Autant être franc, cela va être compliqué. Ce n'est pas pour rien si des études scientifiques avec des analyses métallurgiques ont dû être réalisées afin d'en savoir un peu plus sur les origines des Bols Tibétains. Sans ces moyens technologiques poussés, il est en effet impossible de déterminer avec certitude de quoi est réellement composé votre Bol Chantant Tibétain. Une analyse dans un laboratoire vous coûtera facilement plusieurs centaines d'euros. Il existe également des analyseurs de métaux, appelés spectromètre, mais qui sont souvent spécialisés dans les métaux précieux et qui n'ont pas la précision d'un laboratoire alors qu'il faut justement disposer d'une grande exactitude. Car hormis pour le Cuivre et l’Étain, tous les autres Métaux sont en quantité infime. De plus, ces analyseurs coûtent aussi plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d'euros. En conséquence, ce n'est pas vraisemblablement une solution viable.

 Une femme entourée de plusieurs Bols Tibétains en Métal

Comme il n'y a pas de réel moyen accessible à tous afin de déterminer si un Bol Chantant est vraiment fabriqué à partir de 7 Métaux, la seule option qui reste est la confiance. Il faut que vous ayez une certaine confiance en la personne ou la société où vous comptez vous le procurer, car concrètement vous ne pourrez pas le vérifier vous-même. Il existe des professionnels qui se rendent parfois au Népal pour observer les méthodes de fabrication des Bols et prendre contact avec les artisans pour trouver les meilleurs produits. Mais même si ce professionnel vient pour se renseigner et qu'il constate visuellement pendant sa présence que 7 Métaux sont utilisés dans la composition des Bols, rien ne prouve que les suivants seront fabriqués de la même manière. Il n'est évidemment pas concevable de surveiller la réalisation de tous les Bols Chantants. De plus, il n'existe actuellement aucun organisme officiel et sérieux qui se charge de certifier certains ateliers pour confirmer que ceux-ci utilisent bien les 7 Métaux pour leurs Instruments. Par conséquent, la confiance reste l'unique moyen.

Est-ce que ces métaux peuvent être dangereux pour la santé de l'Instrumentiste ?

Quand il est évoqué les 7 Métaux présents dans un Bol Tibétain, l'aspect de dangerosité pour la santé est une interrogation qui revient souvent à cause de la présence du Plomb et du Mercure, les autres Métaux étant beaucoup moins problématique du point de vue sanitaire. En effet, la toxicité du Plomb qui est officiellement un cancérigène probable depuis 2004 et provoquant le saturnisme ou celle du Mercure qui a notamment été interdit dans la fabrication des thermomètres et autres Instruments de mesure en France dès 1999, ne sont pas des éléments très rassurants pour l'Instrumentiste.

 Un homme qui fait un massage sonore à une femme avec des Bols Tibétains en 7 Métaux

Comme nous l'avons déjà abordé, tant le Plomb que le Mercure sont présents dans des quantités infimes si bien qu'à ce jour, aucune intoxication liée à l'utilisation d'un Bol Tibétain n'a été recensée. Par rapport aux autres Métaux, si l'Or et l'Argent purs sont des matières dites anallergiques et qui ne provoquent donc pas d'allergie, ce n'est pas le cas des autres comme le Cuivre ou l’Étain. Ainsi, dans le cas où vous savez que vous êtes allergique à des Métaux contenus dans le Bol Chantant ou que vous présentez des rougeurs après avoir manipulé cet Instrument, il conviendra d'être vigilant et de consulter un professionnel de santé.

Dans tous les cas, dans l'hypothèse où vous avez une réticence ou une appréhension à utiliser un Bol Tibétain en 7 Métaux, ne vous le procurez pas. Vous n'arriverez jamais à vous détendre et à profiter à 100% des bénéfices de cet Instrument si quelque part dans votre esprit, le risque d'une intoxication est présente. Dans cette situation, il convient de privilégier deux options. La première, pour rester sur un objet métallique, offrez-vous un Bol Chantant en Bronze. Vous serez certain que celui-ci ne contiendra que du Cuivre et de l’Étain, ce qui enlève le risque du Plomb et du Mercure qui est le plus problématique. Si vraiment vous ne voulez plus de Bol en Métal, alors optez pour un exemplaire en cristal de quartz. Composé à 99,9% de cette matière, vous serez certain d'éviter un problème allergique ou toxique tout en possédant un Instrument zen par excellence.

 Un homme barbu qui médite avec un Bol Chantant en quartz

La richesse sonore des Bols en 7 Métaux est-elle meilleure ?

Un argument qui souvent mentionné en faveur des Bols Chantants en 7 Métaux est qu'ils posséderaient des sonorités plus riches que leurs homologues fabriqués avec moins de composés. Les quelques rares études qui concernent la sonorité de ces Instruments ont mis l'accent sur le fait que les sons étaient surtout liés au rapport Cuivre / Étain plutôt que de l'ajout d'autres Métaux en quantité infime.

D'après mon expérience, cela dépend généralement des individus et de leur sensibilité en la matière. J'ai vu autant de personnes qui étaient convaincues que leur Bol en 7 Métaux étaient plus harmonieux qu'un autre en Bronze que de son contraire. Personnellement, je vous conseillerai de vous fier à votre instinct et je vous garantis qu'il est parfaitement possible de profiter de tous les bienfaits de cet Instrument ou d'arriver à méditer avec, qu'il soit en 7 Métaux, en Bronze, en Laiton ou encore en cristal de quartz. Trouvez-vous plutôt le Bol Chantant qui vous convient et qui est adapté spécifiquement pour vous et l'utilisation que vous comptez en faire !

Une publiclité pour un Bol Tibétaine en Bronze

Est-ce que les Bols Tibétains peuvent être fabriqués à partir de métal provenant de météorites ?

Cela peut paraître surprenant la première fois que ce détail est évoqué, mais si vous avez l'occasion de parler avec des vendeurs de Bols Tibétains à Katmandou au Népal, vous allez immanquablement tomber sur un qui vous affirmera que son Bol a été fabriqué à partir des restes d'une météorite tombée dans l'Himalaya comme le veut la tradition tibétaine. Le Bol Chantant serait alors lié au cosmos, aux étoiles et à bien plus. Est-ce possible ? Oui, mais très improbable.

Comme nous l'avons abordé précédemment, moins de 2% des Bols Tibétains anciens analysés par l'université d'Oxford contenait du Fer. Or, les scientifiques savent très bien maintenant quels Métaux sont contenus dans les météorites. La réponse est simple : quasi-exclusivement du Fer et du Nickel ainsi qu'un peu de Cobalt. Il est donc tout à fait possible qu'une météorite se soit écrasée dans l'Himalaya puis qu'un artisan ait décidé d'ajouter un peu du Métal de cette météorite dans la fabrication de son Bol Tibétain. Mais rappelons tout de même que lorsqu'il y a du Fer dans l'Instrument, celui-ci est en quantité très réduite de moins de 1%. Il peut alors être intéressant de demander au vendeur quelle est la proportion de métal issu de météorite dans son Bol Tibétain pour vérifier son honnêteté.

De plus, il est surprenant qu'aucune trace de Nickel ou de Cobalt n'ait été découverte tandis que les météorites ferreuses en contiennent. Sachant que moins de 2% des Bols de l'époque contenaient du Fer, il ne semble pas si évident d'affirmer qu'il s'agit d'une tradition tibétaine. En revanche, ce qui s'avère être certain, c'est que cela ajoute une belle dimension folklorique au Bol Tibétain et un fabuleux argument de vente pour celui qui veut bien y croire. À vous de décider si cette histoire se trouve être trop belle pour être vraie ou non.

Un Bol Tibétain posé sur des cailloux avec un maillet en bois

Fournissez-vous en Bol Tibétain auprès d'une boutique de confiance

Il reste parfaitement normal de souhaiter s'informer sur la mystérieuse composition des Bols Tibétains en 7 Métaux ainsi que leur Signification, surtout lorsque plusieurs informations contradictoires sont entendues. Dorénavant, vous avez une bonne idée des diverses compositions des Bols Chantants et vous avez pu constater qu'il y a un doute légitime sur le fait que cet Instrument soit depuis toujours fabriqué à partir de sept Métaux. Bien qu'il ne soit pas possible de confirmer quoi que ce soit avec certitude, certaines croyances ou superstitions ont peut-être été mises à mal dans cet article, mais il reste toujours préférable d'être le plus transparent et honnête possible. Cela n'enlève en rien la capacité de détente, d'apaisement et de relaxation des Bols Tibétains Chantants.

Toutefois, trouver un fournisseur de confiance en Bols Chantants n'est pas une chose facile tant l'offre est devenue grande sur Internet. Les professionnels peu scrupuleux qui n'hésitent pas à mentir ou en rajouter sur les origines de cet Instrument sont devenus très nombreux. Avec ce genre de vendeurs, il est largement permis de douter de la composition en 7 Métaux des Bols qu'ils proposent. Par conséquent, il est recommandé de porter votre choix sur la boutique d'Instruments du Monde qui propose un large choix de Bols Chantants en étant totalement transparent sur leur composition. Comme avec ce Bol Chantant en 7 Métaux dédié à la guérison.

Tournez-vous vers une boutique de confiance et offrez-vous ce Bol Chantant en cliquant sur l'image ci-dessous :

Une publicité pour un Bol Chantant pour la Guérison

Saviez-vous qu'il était possible de Soigner avec un Bol Tibétain ? Certes, il ne faut pas s'attendre à des miracles, mais vous serez en mesure en guérir, traiter et d'accompagner certaines maladies afin de vous soulager en apprenant comment utiliser cet Instrument de Musique dans une démarche thérapeutique.


Laissez-moi un Commentaire et Partageons notre Expérience !