Livraison offerte en France, Belgique et Suisse.

Un Arbre planté au Népal pour toute commande. En savoir plus

0

Comment est Fabriqué un Bol Tibétain traditionnel ?

Comment est Fabriqué un Bol Tibétain traditionnel ?
Portrait d'Ambre Montespan, la rédactrice du Blog d'Instruments du Monde

√Čcrit par Ambre Montespan - Mis √† jour le 14 nov. 2022

Sommaire :

    Vous êtes intéressés par ce fabuleux Instrument de Musique provenant d'Asie qu'est le Bol Tibétain ? Vous voulez tout savoir à son sujet et notamment ses techniques de Fabrication ? Comment font les artisans pour Produire un Bol Chantant qu'il soit en métal ou en cristal ?

    Vouant une véritable passion pour les Bols Tibétains depuis plus de 10 ans, je me suis personnellement déplacée plusieurs fois au Tibet pour avoir la chance d'assister à ce merveilleux spectacle qu'est la Création de cet Instrument par des artisans traditionnels. En conséquence, je pourrais vous décrire toutes les étapes de cette Fabrication pour vous faire vivre cette expérience unique.

    Les Bols Tibétains en métal sont traditionnellement fabriqués soit par martelage, soit par moulage. Le métal fondu est ainsi travaillé selon une des deux méthodes pour obtenir la forme désirée. Concernant les Bols en cristal, ces derniers sont Réalisés uniquement par moulage.

    La lecture de cet article vous permettra de savoir :

    • La m√©thode de Fabrication des Bols Tib√©tains en m√©tal par martelage
    • La R√©alisation de ces m√™mes Instruments par moulage
    • La conception particuli√®re des Bols Chantants en cristal de quartz ou de roche

    Vous saurez alors exactement toutes les étapes permettant de Produire un Bol Tibétain selon les règles de l'art. Vous arriverez ainsi à percevoir le dur labeur des artisans qui forgent ces Instruments fascinants.

    Abordons ensemble cet intéressant sujet.

    Comment Fabriquer un Bol Tibétain en métal ?

    Il s'avère qu'il existe deux techniques afin de Réaliser des Bols Tibétains en alliage de métaux. La première, la plus traditionnelle, consiste à lui donner sa former par martelage, tandis que la deuxième utilise plus simplement un moulage.

    Une femme vue de contreplongée entourée de Bols Tibétains

    Quelle est la technique pour Forger un Bol Chantant par martelage ?

    La Création d'un Bol Chantant par martelage peut se décomposer en 4 étapes. En premier lieu, il convient de créer la galette en alliage de métaux, ensuite de mettre en forme le Bol, puis de l'ébarber et enfin de réaliser éventuellement des gravures.

    La formation de la galette en alliage de métaux

    Si vous ne le saviez pas, les Bols Tib√©tains sont compos√©s de plusieurs m√©taux qu'il convient d'assembler ensemble. √Ä cet effet, la premi√®re √©tape de la Fabrication d'un Bol Chantant se trouve √™tre la formation de la galette qui va ensuite √™tre transform√©e pour devenir un Instrument de Musique. Les artisans vont alors se servir d'un creuset, une sorte de r√©cipient qui est g√©n√©ralement con√ßu en calcaire ou en m√©tal, dans lequel plusieurs m√©taux vont √™tre fondus √† l'int√©rieur √† une temp√©rature d'environ 1800¬į par l'interm√©diaire d'un four.

    Officiellement, les Bols Tib√©tains sont r√©alis√©s en 7 m√©taux, √† savoir l'or, le cuivre, l'argent, le mercure, le plomb, l'√©tain et le fer, selon une proportion jalousement gard√©e secr√®te par les diff√©rentes forges artisanales. Mais des analyses m√©tallurgiques r√©alis√©es sur les Bols Chantants ont permis de d√©montrer que leur composition √©tait √† 77% de cuivre pour 22% d'√©tain. Les 5 autres m√©taux (quand ils sont bien pr√©sents) repr√©sentent moins de 1% de l‚Äôalliage de l'Instrument. En particulier l'or et le mercure o√Ļ leur pr√©sence est infime, √† savoir moins de 0,03%. Si les 7 m√©taux du Bol Tib√©tain vous int√©ressent, jetez un Ňďil √† notre article qui rentre plus dans le d√©tail de cet alliage particulier.

    Les m√©taux sont ajout√©s dans le creuset selon leurs points de fusion d'une fa√ßon croissante. Ceux qui fondent en premier sont le plomb et l'√©tain √† environ 300¬į et se trouvent √™tre plac√©s d'abord dans le creuset. Tandis que le fer, dont la temp√©rature de fusion s'av√®re √™tre d'un peu plus de 1500¬į, est incorpor√© en dernier. C'est obtenir un m√©lange bien homog√®ne et totalement liqu√©fi√© qu'il convient de monter la temp√©rature √† approximativement 1800¬į et √™tre certain que tous les m√©taux soient bien fondus dans le creuset. Une fois l'alliage obtenu, le contenu du creuset est vid√© dans un moule en forme de galette. Puis les artisans attendent que cela refroidisse pour que la galette ne soit plus liquide, mais pas compl√®tement solide. √Ä cet instant, elle est encore rougeoyante et il est d√©sormais possible pour les artisans de la marteler. √Ä noter qu'ils peuvent aussi attendre qu'elle refroidisse enti√®rement jusqu'√† atteindre la temp√©rature ambiante pour la r√©chauffer plus tard. La galette a alors un aspect gris√Ętre.

    Une publicit√© pour un Bol Tib√©tain pour le Chakra CŇďur

     

    La mise en forme du Bol Chantant Tibétain par martelage

    Une fois que la galette est suffisamment chaude, un groupe d'ouvriers utilisent une paire de pinces et des marteaux de diff√©rentes tailles pour donner forme √† ce qui sera plus tard un Bol Tib√©tain. Le travailleur le plus exp√©riment√© sera souvent celui qui poss√®dera la paire de pinces. Ce sera lui le v√©ritable chef d'orchestre de toute l'op√©ration. Sa t√Ęche consiste √† pr√©senter la galette selon un angle parfait pour que les marteleurs puissent donner la bonne forme √† l'Instrument. Tous les autres ouvriers sont donc des marteleurs qui manŇďuvrent de fa√ßon coordonn√©e. Le bruit caus√© par les marteaux forme alors un rythme, comme une sorte de m√©lodie envoutante. Le nombre de marteleurs varie en fonction de l'effectif et du nombre d'outils disponibles, mais aussi du diam√®tre de la galette. Ce nombre √©volue entre 1 et 5 en moyenne.

    Pendant ce martelage, il s'avère que la galette va refroidir naturellement au contact de l'air ambiant. Ainsi, cette galette va faire plusieurs aller-retours entre le four et les marteaux des artisans afin de que cette dernière soit toujours suffisamment chaude pour être malléable. Lors du martelage, il est parfois posé en dessous de la galette un patron en acier qui va servir de modèle ou de gabarit pour aider les artisans à donner la forme finale du Bol Tibétain plus facilement. Une fois le travail de martelage terminé, ce qui va prendre plusieurs heures, l'Instrument est plongé dans un bain d'eau claire pour le nettoyer de ses impuretés. Enfin, il se peut, éventuellement, que quelques coups de marteaux soient donnés à froid pour finaliser la forme du Bol Chantant. Vous pouvez regarder une vidéo présentant le travail de martelage juste ci-dessous :

    L'ébarbage et le polissage de l'Instrument de Musique

    À ce stade, le Bol Tibétain présente grossièrement la bonne forme, mais n'est pas terminé. Dans un premier temps, il convient de réaliser sur celui-ci un ébarbage ou un ébavurage. C'est-à-dire de retirer l'excédent de métal et les aspérités qui sont immanquablement créées lors du forgeage et du martelage du Bol Chantant. Cette opération est réalisée avec une machine qui s'appelle un tour et qui permet de faire tourner sur lui-même le Bol à une grande vitesse. Une fois que l'Instrument à percussion tourne, l'artisan utilise un outil en métal pour venir frotter la surface du Bol et enlever la matière superflue d'une manière uniforme.

    Dans un second temps, vient le polissage. Ici, l'objectif va être de rendre lisse et brillante la surface du Bol Tibétain. Cette abrasion peut se réaliser de façon manuelle ou alors avec l'aide d'une machine dédiée à ce travail si l'atelier en possède une. Outre l'aspect visuel, le polissage est également utile pour arrondir l'angle des arêtes du Bol, ce qui va empêcher l'Instrumentiste de se blesser avec en s'entaillant les doigts ou la main pendant l'utilisation. Une fois le polissage terminé, le Bol Tibétain est fini. Néanmoins, il est possible d'ajouter une étape, à savoir de graver l'Instrument.

    Comment réaliser les gravures sur le Bol Chantant ?

    La phase de gravure se trouve √™tre optionnelle pour les Bols Tib√©tains. Elle se r√©alise par l'interm√©diaire d'un proc√©d√© dit de l'eau-forte. Concr√®tement, des artisans vont dessiner √† la main sur la paroi int√©rieure ou ext√©rieure du Bol Chantant des motifs ou √©critures √† l'aide d'une cire liquide de couleur noir. Lorsque cette cire sera s√®che et bien dure, les Instruments seront plong√©s dans un bain d'acide nitrique ou de perchlorure de fer pendant plusieurs heures. L'acide va alors venir creuser, mordre ou attaquer le m√©tal √† l'endroit o√Ļ il n'y a pas de cire. Une fois le bain termin√©, le Bol Chantant sera nettoy√© afin d'enlever les r√©sidus d'acide ainsi que la cire qui est rest√©e coll√©e sur les parois de l'Instrument. Le Bol Tib√©tain est d√©sormais termin√©.

    Une publicité pour un Bol Tibétain dédié aux 7 Chakras

    Il pourrait √™tre avanc√© que le proc√©d√© de l'eau-forte √† partir d'un bain d'acide est relativement agressif, r√©cent et donc incompatible avec l'esprit traditionnel du Bol Chantant Tib√©tain. En r√©alit√©, il n'en est rien, car l'eau-forte est une technique qui a √©t√© invent√©e il y a d√©j√† plusieurs si√®cles et qui √©tait employ√©e pour r√©aliser des gravures au moyen-√Ęge. Il n'est alors pas d√©rangeant que les Tib√©tains se la soit appropri√©e dans le but d'am√©liorer l'aspect esth√©tique de leur artisanat.

    Comment Produire un Bol Tibétain moulé ?

    La deuxi√®me m√©thode pour √©laborer un Bol Tib√©tain consiste √† le mouler plut√īt qu'√† le marteler. La premi√®re √©tape pour produire le m√©tal en fusion reste la m√™me, sauf qu'au lieu de former une galette pour ensuite la frapper avec des marteaux, l'alliage de 7 m√©taux liqu√©fi√© est directement coul√© dans un moule en forme de Bol Chantant. L'artisan n'a plus qu'√† d√©mouler le m√©tal pour sortir un exemplaire quasi termin√© de cet Instrument de Musique. Ensuite, l'√©barbage, le polissage et les √©ventuelles gravures se r√©alisent de la m√™me mani√®re qu'expliqu√© pr√©c√©demment. Vous pouvez observer un ouvrier r√©alisant un Bol Tib√©tain par moulage dans la vid√©o ci-dessous :

    Bien s√Ľr, cette technique est beaucoup plus rapide et facile par rapport au martelage. Elle ne demande aussi qu'un seul artisan pour la mener √† bien. Est-ce que cela veut pour autant signifier que les sonorit√©s produites seront de moins bonne qualit√© ? Certains affirment que oui et d'autres disent ne pas entendre la diff√©rence. Pour ma part, je dirai que cela d√©pend des ressentis de chacun.

    Quelle est la méthode pour créer un Bol Chantant en cristal ?

    S'agissant des Bols Chantants en cristal de quartz, la seule méthode de Fabrication se trouve être par moulage. Elle comprend d'abord une purification de la matière première, puis une mise en forme de cette dernière.

     Une femme noire qui utilise des Bols Chantants en cristal

    La purification du cristal de quartz

    Le quartz, appel√© aussi cristal de roche, est un min√©ral qui se trouve √™tre le plus r√©pandu sur la surface de notre plan√®te. Il est principalement compos√© de dioxyde de silicium, nomm√© plus simplement silice, et de quelques autres √©l√©ments comme le fer, l'aluminium ou encore du calcium. Avant de songer √† produire un Bol Chantant, il convient de ne garder que la silice. La premi√®re √©tape consiste donc √† purifier le quartz pour obtenir une poudre de silice pure √† 99,9%, voire mieux, √† partir de laquelle sera cr√©√© l'Instrument. Ce qui signifie qu'en r√©alit√©, le Bol Chantant en cristal de quartz devrait plut√īt s'appeler Bol Chantant en cristal de dioxyde de silicium, mais c'√©tait s√Ľrement moins po√©tique et la premi√®re appellation est rest√©e dans les m√©moires.

    Le moulage et polissage du Bol Chantant en Cristal de roche

    Une fois la poudre de silice obtenue, il convient de la faire chauffer √† environ 2000¬į, le point de fusion de cette mati√®re √©tant aux alentours des 1700¬į. Le dioxyde de silicium est fondu dans une machine appel√©e four de cristallisation qui se trouve √™tre une sorte de grosse centrifugeuse chauffante et c'est lors du refroidissement que la silice va se cristalliser en prenant la forme solide. Ensuite, divers traitements chimiques ou thermiques sont appliqu√©s ou non pour faire varier l'aspect, la transparence ou encore la texture du Bol Tib√©tain. Par exemple, avec un traitement au gaz, il est possible d'obtenir des Bols Chantants transparents aux magnifiques reflets iris√©s.

    Comme avec les Bols en alliage de métaux, ceux en cristal sont démoulés puis ébarbés et polis. En finition, il est possible que des motifs ou dessins soient présents sur les parois intérieures ou extérieures. La vidéo ci-après vous présente la Fabrication d'un Bol Chantant en cristal.

    Si vous hésitez dans le choix de la matière pour votre futur achat de Bol Chantant, lisez notre article qui compare les Bols en alliage de métaux et ceux en cristal. Vous comprendrez alors les subtilités entre ces deux Instruments de Musique.

    Optez pour un Instrument √† percussion √Člabor√© avec qualit√©

    Le Bol Tib√©tain reste un objet plut√īt myst√©rieux et encore rempli de secrets dans la pens√©e populaire. En revanche, sa Fabrication n'est plus une √©nigme depuis longtemps et les artisans ouvrent bien volontiers leurs portes afin d'exhiber leurs comp√©tences. Avec toutes les informations obtenues dans cet article, vous savez maintenant comment cet Instrument √† percussion asiatique est traditionnellement cr√©√©.

    Cependant, n'esp√©rez pas Concevoir vous-m√™me un Bol Tib√©tain directement dans votre domicile. Comme nous l'avons abord√© ensemble, un v√©ritable Bol demande un four puissant pouvant produire une chaleur de presque 2000¬į avec les risques que cela implique. De plus, un Bol Chantant de bonne qualit√© demandera une r√©elle exp√©rience et un savoir-faire qu'un amateur ne pourra obtenir en quelques essais. Par cons√©quent, pour se procurer un Bol Tib√©tain, il est conseill√© de se fournir aupr√®s de la boutique Instruments du Monde qui propose plus de 200 exemplaires de cet Instrument comme ce magnifique mod√®le aux sublimes gravures.

    Partez à la découverte de ce Bol Tibétain en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Une publicité pour un Bol Tibétain de Guérison

    À présent que vous savez de quelle manière sont produits les Bols Chantants, avez-vous connaissance des bienfaits qui sont apportés par chacune des notes produites par cet Instrument de Musique ? Nous vous proposons de le découvrir en consultant notre guide sur la sélection de la note de Musique dans l'achat d'un Bol Tibétain. Vous pourrez alors choisir sereinement votre prochain Bol. Sinon, vous pourriez en apprendre beaucoup plus en parcourant notre article pour tout savoir sur le Bol Chantant. Cet Instrument d'Asie n'aura plus aucun secret pour vous.

    Partager :

    √Čcrire un commentaire